Créer mon blog M'identifier

Implant Cochléaire : Quel est le bon choix pour son enfant ?

Le 6 février 2015, 21:09 dans Famille 0

Impossible de vous dire quatre mois plus tard si nous avons ou pas fait le bon choix.Dans un, deux ou trois ans même, on ne pourra sans doute toujours pas vous le dire. Seul Bébé aura la légitimité de vous dire si oui ou non ce fut un bon choix. On a longuement hésité, beaucoup réfléchi, posé des tas de questions. Implanter son enfant n'est pas une décision que l'on prend a la légère. En premier lieu, il faut savoir que lorsque l'on pose un implant, on " détruit" le peu d'audition...

ORL et compagnie, notre nouveau quotidien...

Le 2 février 2015, 21:24 dans Famille 0

Quand on met au monde un petit bout' on imagine le reste de notre vie toute belle, toute rose. Malheureusement, quelques quoiques viennent se mettre en travers de notre chemin, et nous ramènent très souvent à la dure réalité. Bébé Bonheur, est sans aucun doute pour nous le plus beau bébé du monde (normal hein!), ultra sourriant, plein de vie, super éveillé, énergique, et tout, et tout, mais aussi mal entendant!
DUR d'avaler cette mauvaise nouvelle...
Tout commence à la maternité ou un premier dépistage est effectué sur tous les nouveaux nés! Le test a échoué sur lui à deux reprises mais on nous a beaucoup rassurés on nous affirmant que cela ne voulais rien dire et que les choses pouvaient malgré tout être normales, mais on nous prévoit tout de même un rendez vous au service ORL de l'hôpital au cours du premier mois de vie de Bébé!

Nous y sommes allé plutôt stresser mais en positivant du mieux possible! Après une matinée a faire un audiogramme interminable, le verdict tombe!  Le résultat n'est pas celui auquel on s'attendait... Bébé n'entend pas grand chose, mais il faut revenir un mois plus tard car il est encore peut être trop petit! ( On nous a baladés comme ça sur des "il peut être trop petit pendants trois mois, autant dire que ce fut dificile a vivre. )

Bref, on sort du rendez vous avec l'Homme et on essaie tant bien que mal de nous convaincre que tout va bien, mais une fois toute seule, je pleure de tout mon être. A ce moment là, on se demande pourquoi nous ? Pourquoi lui ? Quel est son avenir maintenant ? Comment on va faire ? Comment les gens vont réagir ? Un tas de questions sans réponses!

Puis nous y sommes retournés, encore et encore, toujours des résultats incertuns, des "peut être", des " on ne sait pas trop", nous avons donc dit STOP! Stop pour le moment, il a peine trois mois, on veut respirer et profiter de nos premiers mois à trois pour être heureux, et pour vivre "normalement" sans se poser de questions comme tout le monde.

La rentrée est finalement très vite arrivée, il a donc fallu se confronter de nouveau à la réalité, nous revoilà au maudit service ORL ( qu'on connait désormais par coeur ) la boule au ventre, puis le verdict tombe à nouveau, Bébé Bonheur est malentendant!  Il entend toutes les fréquences, les graves et les aigus, mais que en haute intensité, il va donc lui falloir des prothèses!

OK!

Au début c'était dur,  On ne veut pas y croire, on se sent perdu, on y comprend rien puis on fini par l'accepter... Aujourd'hui on se dit qu'il y a toujours pire! Il entend, alors qu'il pourait être totalement sourd, des prothèses c'est comme des lunettes pour ceux qui voient mal, puis surtout d'un examuns à l'autre son oreille gauche subit de très bonnes améliorations alors que cela pourrait se dégrader!!

Le rendez vous pour les prothèses auditives approche, je posterais un petit article pour vous racontez un peu comment tout cela se passe...

Vivre avec un bébé sourd #1

Le 2 février 2015, 21:23 dans Famille 0

L'annonce

 
Quand on met au monde un bébé on s'attend à une vie paisible, pleine de bonnes choses, beaucoup de bonheur... Et ça l'est vraiment! Sauf que parfois quelques barrières viennent s'interposer sur le chemin du bonheur, mais jamais rien d'insurmontable quand il s'agit d'amour.
 
Notre barrière à nous est arrivé dès le troisième jour à la maternité. 
La maternité dans laquelle j'ai accouché fait partie des maternités qui possède le programme de dépistage précoce de surdité. Un dépistage effectué généralement le deuxième jour de vie de bébé, pendant son sommeil. On utilise une sonde qui possède un petit embout qu'on place dans l'oreille de bébé. L'embout permet la mesure de la cochlée. On effectue le même procédé pour les deux oreilles. 
Ce dépistage n'est pas mis en place dans toutes les maternités, malheureusement, car il s'est révélé être une vraie chance pour nous par la suite.
 Le test n'ayant pas été concluant la première fois nous l'avons fait a deux reprises, et deux autres échecs se sont produit.

Malgré ces échecs, l'infirmière et l'auxiliaire de puériculture sont restées très rassurantes en nous affirmant que le résultat n'était en aucun définitif vu que plusieurs facteurs pouvaient venir fausser le résultat. Nous devions donc prendre rendez vous chez un ORL un mois plus tard pour refaire quelques contrôles, dont un audiogramme, un test beaucoup plus complet, grâce a des électrodes qui nous donnent des informations plus concrète sur l'info que nos oreilles envoient au cerveau.
 
 
Un mois plus tard nous voilà au CAMSP ( Centre d'Action Médico-Social Précoce ) , on se retrouve dans une pièce minuscule, prêt pour l'audiogramme. On branche alors quatre électrodes sur la tête de bébé le tout branché sur un ordinateur et on attend le sommeil de bébé. Une fois ce dernier dans le pays des rêves, on commence l'examen.On lui met un petit casque dans lequel sont envoyés des sons graves et aigus et de moins en moins fort. On observe ainsi grâce aux électrodes, jusqu'à quel seuil le cerveau reçoit des informations et ce pour toutes les fréquences . Le premier audiogramme a été très dur pour nous, et le résultat l'a été tout autant, car les seuils auxquelles le cerveau a réagit sont très élevés donc sa annonce pas de très bonnes nouvelles.
On nous laisse pas mal d'espoir tout de même, on nous dis que Bébé est encore petit et que les choses peuvent encore se développer.

Nous avons par la suite fait passer deux autres audiogramme à Bébé sur deux mois d'intervalle et à notre plus grand regret aucune évolution ne fut observée.
Je nous revoit dans le bureau de l'ORL, désemparés mais tout les deux prêt a tout pour garder la tête haute et le sourire. 

C'est quand elle nous a annoncé que le mieux pour Bébé était le port de prothèses auditives que nous avons réellement compris que notre petit protégé était bel et bien diffèrent.

Voir la suite ≫